Bonjour à tous,

Vous savez cette vie, à laquelle nous avons tous l’impression d’être destinés, et qui consiste à travailler encore et encore pour pouvoir payer ses factures ? Eh bien, les Anglais ont trouvé un terme pour désigner ce phénomène : la rat race. Nous pourrions traduire cela par le fait de vivre pour travailler.

De nombreuses personnes se sont rendu compte de ce phénomène, et beaucoup d’auteurs ont décidé de se lancer dans l’écriture à propos de ce sujet, afin d’aider les autres à quitter la rat race. Bien sûr, vous n’allez pas retrouver de recette magique, mais vous aurez quelques conseils pour vous en sortir, et pour adopter la bonne attitude.

Comment arrêter de vivre pour travailler ?

La rat race : travailler plus pour gagner plus

La plupart du temps, nous avons tendance à penser que si nous avons envie de gagner plus, et de relever notre niveau de vie, nous devons tout simplement continuer de travailler dans la même branche, mais beaucoup plus, et beaucoup plus dur.

Vous vous êtes sûrement déjà demandé pourquoi nous devons travailler 35 heures, et pas plus, ou moins. Tout le monde a le droit de se faire son idée sur la question. Chacun est libre de penser que nous devons travailler plus, ou au contraire, un peu moins. Et pour ceux qui ne réfléchissent pas vraiment à ça, l’état est là pour décider pour eux. Mais ça ne devrait pas être à l’état de définir et de choisir ce qu’est le progrès.

C’est donc à vous de décider si vous avez envie de travailler plus pour gagner plus, ou si vous souhaitez plutôt faire autrement. Après tout, c’est votre vie et votre travail qui est en jeu, alors vous devez essayer de choisir par vous-même.

Faut-il travailler dur pendant quelques années pour arrêter de vivre pour travailler ?

Travailler plus, ou plus dur n’est pas forcément l’objectif de tous

La plupart du temps, quand quelqu’un ose dire qu’il ne souhaite pas forcément travailler plus, ou travailler plus dur, on a tendance à le regarder de travers. C’est parce que la plupart des gens pensent que pour progresser, il faut forcément travailler plus ou plus dur. Mais pourtant, ce n’est pas forcément le cas pour tout le monde.

Mais ces réactions dans l’ensemble négatives sont plus ou moins normales. En effet, quand nous gagnons seulement 1 500 euros par mois, il est difficile de s’imaginer travailler moins, car forcément, si vous ne faites que la moitié de ce que vous faites actuellement, alors vous ne gagnerez que la moitié de votre salaire actuel. De plus, bien souvent les personnes qui ont ce genre de réaction ont tendance à penser que si tout le monde faisait ça, plus personne ne travaillerait suffisamment. Mais là n’est pas la question. Nous parlons de vous individuellement, et il ne faut pas toujours ramener son comportement à propos de la société entière. Ce n’est pas parce qu’une seule personne décide de faire cela que tout le monde va subitement choisir de faire la même chose.

C’est ainsi que vous allez trouver généralement deux catégories de personnes : ceux qui se demandent comment travailler mieux, et ceux qui se demandent comment travailler moins.

Travailler mieux pour quitter la rat race ?

Travailler mieux

La plupart des coachs et auteurs qui vous expliquent comment travailler mieux peuvent être rangés dans la catégorie du développement personnel. En effet, ils vont vous donner des clés pour mieux vous organiser, pour être plus efficace, pour travailler plus vite, etc. Par exemple, l’un de ces célèbres auteurs, David Allen, a mis en place et développé la méthode du GTD (Getting Thing Done) qui consiste à découper son travail en plein de petites étapes que vous allez pouvoir prendre une à une, à la suite de l’autre. Ainsi, vous allez pouvoir vous concentrer sur une seule chose à la fois, et vous allez donc pouvoir être beaucoup plus efficace.

Cette approche peut vous aider à travailler plus efficacement, mais elle ne va pas vous aider à remettre tout votre système de travail en question. Ce n’est pas elle qui vous fera sortir de la rat race.

Travailler moins

Ceux qui sont de ce côté, ont tendance à utiliser un argument imparable : en travaillant moins, vous ne faites que l’essentiel, c’est-à-dire ce qui vous rapporte vraiment de l’argent. Vous allez par exemple, pouvoir vous rapprocher d’auteur comme Tim Ferris qui vous donneront beaucoup de conseils dans ce sens.

Mais la plupart de ces auteurs ne sont pas des salariés, car cette façon d’aller vers le « travailler moins » est assez peu commune dans les entreprises

La rat race au milieu de tous ces conseils

La rat race au milieu de tous ces conseils

La plupart des personnes qui ont vraiment envie de sortir de la rat race ont souvent appliqué les deux méthodes en même temps, c’est-à-dire travailler mieux et moins. En effet, ces deux façons de faire sont complémentaires.

Votre finalité en mettant en place cette technique est de pouvoir mettre en place un système qui pourra presque travailler seul, sans nécessiter de réelle intervention de votre part. Vous n’allez pas forcément devoir créer un emploi, ce que la plupart des gens pensent (et ce qui peut très vite les décourager).

Essayez aussi de choisir le type de revenu qui convient le mieux à votre nouveau système de travail. Il existe en fait trois grands types de revenus :

  • Le salaire horaire, qui consiste à vous payer une heure de salaire pour une heure de travail
  • Les revenus actifs, qui consistent à être payé un certain nombre d’heures de salaire (variable en fonction de l’actif) pour une heure de travail
  • Les revenus passifs.

Mais alors, comment arrêter de vivre pour travailler ?

Les revenus passifs sont la clé

Si vous avez envie d’atteindre une certaine autonomie financière, la clé se retrouve dans les revenus passifs. En effet, ceux-ci vous permettront de gagner de l’argent sans pour autant avoir besoin d’agir sur quoi que ce soit. Vous ne devrez donc pas travailler directement pour toucher cet argent.

En plus, selon la plupart des gens qui ont eu l’occasion d’expérimenter cela, vous allez facilement pouvoir tenir le coup sur le long terme, car une fois lancé, il est difficile d’arrêter les revenus passifs.

Mais peut-être que vous vous demandez ce que peuvent concrètement être les revenus passifs. Alors, j’ai choisi pour vous quelques exemples, pour que vous puissiez plus facilement comprendre.

Donc, dans les revenus passifs, nous retrouvons par exemple le propriétaire qui va toucher un loyer de manière régulière. L’actionnaire d’une entreprise qui touchera des dividendes si l’entreprise réalise des bons résultats. Le prêt de son argent à des entreprises ou des particuliers. Il y a aussi les publicités sur internet qui permettent de récupérer de l’argent sans avoir besoin de bouger le petit doigt, etc. Il y a donc beaucoup de possibilités pour mettre en place des revenus passifs. En fait, le plus difficile, c’est de trouver une idée et de se lancer.

Pas d’idée ? Aller voir mon article sur 25 idées pour avoir des revenus passifs.

comment sortir de la rat race ?

Finalement, comment sortir de la rat race ?

Pour commencer, vous allez tout d’abord changer d’attitude et de manière de voir les choses. Ne pensez pas que vous devez échanger votre temps contre de l’argent. En étant payé une heure de salaire contre une heure de travail, vous n’avancez pas vers la liberté financière. En plus, vous ne pouvez pas capitaliser votre temps, c’est-à-dire qu’une fois que vous avez travaillé cette heure, vous ne pourrez plus vous en servir pour gagner encore plus d’argent. Ce n’est donc pas un bon investissement que de travailler dans ce but.

Le meilleur conseil que je puisse vous donner c’est d’investir votre temps pour créer un système qui vous permettra de gagner de l’argent sans avoir besoin de travailler pour cela, ou alors très peu. Créez-vous des revenus passifs. Trouvez une idée et essayez de la mettre en place. Encore une fois, le plus dur sera de vous lancer, mais une fois la machine en marche, vous n’aurez plus qu’à veiller à son bon fonctionnement, et vous pourrez gagner de l’argent sans pour autant devoir travailler plus.

Donc, si vous avez envie de quitter la rat race, lancez-vous dès maintenant.

Pour vous aider à trouver votre objectif, je vais vous poser une question. Combien d’euros par mois vous faut-il pour quitter votre travail ? N’hésitez pas à me répondre dans les commentaires.

Agissez maintenant pour votre futur,

Nathan


Laisser un commentaire :

Votre e-mail ne sera pas publiée.