L’investissement est une chose importante, dans laquelle tout le monde devrait se lancer. En effet, même si vous ne pouvez pas investir de grandes sommes d’argent, cela vaut toujours la peine. Mais investir peut faire peur, surtout quand on ne possède pas les connaissances, et que l’on n’en a jamais vraiment entendu parler. C’est pour cela que j’ai décidé de vous créer le guide de l’investisseur en bourse. Afin que vous puissiez comprendre l’investissement, même si vous êtes un débutant.

Commençons par les bases. Vous savez sûrement que l’investissement est une chose qui a permis à de nombreuses personnes de gagner beaucoup d’argent. Pour la majorité des gens, leurs connaissances s’arrêtent ici. SI vous lisez cet article, c’est que vous voulez sûrement en apprendre plus sur le pourquoi investir. Mais la plupart du temps, ce n’est pas le cas. De plus, vous ne vous êtes probablement jamais penché sur le sujet, car vous avez peur de perdre tout votre argent. Mais je vais vous rassurer, et vous montrer que ces peurs ne sont pas forcément fondées.

Grâce à ce guide sur l’investissement en bourse, vous allez pouvoir apprendre les bases, et quelques bons conseils pour commencer à investir en prenant le moins de risque possible. Vous allez même apprendre qu’il est possible de laisser les choses se faire automatiquement, sans avoir besoin d’intervenir autant que vous le pensez.

Alors, si vous avez envie de vous lancer dans l’investissement, ou si vous souhaitez tout simplement en apprendre plus, cet article est fait pour vous.

Le guide de l’investisseur en bourse ?

Qu’est-ce que l’investissement ?

L’investissement, c’est quand vous placez votre argent aujourd’hui pour gagner plus demain. Si je devais donner un exemple, ça serait de transformer 1 euro aujourd’hui en 2 euros demain.

Ce qu’il faut retenir, c’est que les investissements vous permettent d’obtenir un haut rendement sur le long terme.

Dans cet article, je vais surtout parler des investissements qui touchent au marché boursier. Les 2 autres voies les plus utilisées pour investir son argent sont l’immobilier et l’entrepreneuriat, j’ai d’ailleurs écrit un article sur comment investir dans l’immobilier locatif.

Vous verrez aussi pourquoi il est plus intelligent de placer son argent dans des investissements que dans des comptes épargnes ou des comptes courants. En effet, cet argent que vous pensez au chaud sur un compte est en fait investi par les banques, afin de générer des intérêts. Ensuite, une fois qu’ils ont récupéré leur argent, ils vous en donnent une toute petite partie (qui représente les taux d’intérêt de votre compte épargne). Donc en réalité, votre argent est tout de même investi, même si vous ne le savez pas. Donc tant qu’à faire, autant que ce soit vous qui touchiez les bénéfices de ces investissements, en les faisant vous-même.

Qu’est-ce qu’un portefeuille d’investissement ? Qu’est-ce que la diversification ?

Le portefeuille et la diversification sont des termes que vous risquez de croiser à de nombreuses reprises dans tous les documents qui traitent de l’investissement. Il convient donc de les définir au mieux.

Le portefeuille représente tout ce que vous possédez. Cela peut comprendre vos placements en bourse, vos biens immobiliers, vos obligations, etc. Ce portefeuille ne comprend que vos actifs à long terme, c’est pour cela que nous ne plaçons pas les comptes épargnes et comptes courants dedans.

Vous retrouvez dans cet article 10 exemples de portefeuille.

La diversification représente les divers types de placements et d’investissements. Nous pouvons placer ces derniers dans quatre catégories : les actions, les fonds d’investissement, les obligations et les matières premières. La diversification consiste donc à diversifier ses placements, c’est-à-dire que cela désigne le fait de détenir plusieurs types d’investissements. La diversification a pour but de réduire les risques liés à vos investissements. Ainsi, si vous ne placez pas tout votre argent au même endroit, vous ne risquez pas de tout perdre en cas de crise.

Par exemple, investir tout son argent dans sa résidence principale n’est pas un investissement diversifié. SI le marché immobilier de la ville baisse, c’est tout votre patrimoine qui baisse.

Les cycles du marché boursier

Les cycles du marché

Maintenant que vous connaissez les notions de base, je me dois de rajouter dans ce guide de l’investisseur en bourse les différents cycles du marché. Même si vous avez peut-être du mal à le croire, le marché est plutôt cohérent, et ses évolutions peuvent s’expliquer à travers 4 cycles :

Le cycle de la croissance et de la prospérité

Tous les feux sont au vert. La production, les salaires, les bénéfices et la consommation augmentent.

Les investissements sont très nombreux, car tous les acteurs économiques veulent augmenter leurs capacités de production.

Le cycle de la surchauffe économique

Ce cycle annonce un retournement de situation entre le cycle de croissance et le cycle de récession.

Effectivement, avec la croissance et la prospérité, l’inflation augmente, car de plus en plus d’argent est en circulation (peu de chômage, les salaires augmentent, les prêts sont nombreux). Le coût de la vie augmente et conduit à une baisse de la consommation. Les entreprises produisent donc de moins en moins. La crise n’est plus très loin.

Le cycle de la récession économique

Le cycle précédent a forcé les entreprises à licencier, ce qui réduit encore plus la consommation. Les salaires n’augmentent plus et le mécontentement des citoyens commence à se faire faire entendre.

La confiance envers l’économie est faible, car de plus en plus d’entreprises font faillite.

Dans ce climat de peur, les banques réduisent leurs risques et ne prêtent plus d’argent.

C’est le début d’un cercle vicieux, les entreprises adaptent leurs productions à la consommation (qui diminue chaque jour).

Le cycle de la reprise économique

Ce cycle est un point de retournement entre le cycle de récession et le cycle de la croissance.

Tout le monde cherche à sortir de la crise. L’état joue son rôle et investit massivement pour donner confiance et augmenter la croissance. Des avantages fiscaux sont accordés aux entreprises pour qu’elles embauchent et produisent plus. Petit à petit, la croissance et la consommation reviennent pour créer un cycle vertueux.

Tous les marchés financiers suivent ces cycles économiques, la difficulté, c’est qu’ils sont impossibles à prédire précisément. Cependant, et c’est observable dans notre économie, en moyenne la croissance est plus élevée que la récession. Les évolutions technologiques et la qualité de vie augment décennie après décennie.

L’investisseur moyen en bourse

L’investisseur moyen

Viser la moyenne du marché financier

Tour d’abord, je voulais préciser qu’il a des centaines de manières différentes d’investir en bourse, mais comme j’ai moi-même créé ce guide de l’investisseur en bourse, je vous présenterai ce que je fais et ce que je pense être le meilleur pour vous et moi.

L’investisseur moyen n’est pas un professionnel. C’est une personne comme tout le monde qui essaie d’investir et de s’adapter aux fluctuations du marché. Il est tout simplement dans une démarche de rentabilisation de ses investissements. Il ne cherche pas à devenir riche tout de suite, il ne cherche pas à battre le marché.

Mais souhaite seulement obtenir des rendements moyens. L’investisseur moyen profite donc des taux moyens de la bourse, soit environ 7 % par an. Effectivement, la bourse française (CAC40) affiche un rendement moyen d’environ 7 % depuis sa création. Et c’est même 10 % pour la bourse américaine. Le but est de pouvoir gagner de l’argent sur le long terme, pour s’assurer une bonne fin de vie.

Ainsi, si vous devez viser quelque chose, c’est de devenir un investisseur moyen. Cela ne vous demandera pas beaucoup de travail, et vous permettra en revanche de gagner beaucoup d’argent sur le long terme. Grâce à vos investissements paresseux (Lazy investing en anglais) vous allez pouvoir faire partie des grands gagnants. Bien sûr, vous ne verrez pas le résultat tout de suite, mais après quelques années d’investissement, vous verrez les résultats, et vous aurez de quoi passer une fin de vie très agréable.

Vous visez la moyenne d’un indice boursier, je vous encourage à lire mon article sur : Comment avoir de la performance en bourse ?

Comment investir dans le marché financier ?

Vous vous demandez sûrement comment appliquer ces conseils ? Comment acheter l’ensemble d’un marché boursier pour profiter de son rendement moyen ?

La solution se trouve dans les ETF ou Tracker, grâce à une action de ce type vous pouvez acheter l’ensemble d’un indice boursier, comme le CAC 40, le SP500, le Nasdaq, le Nikkei (Japon). Qui dit action, dit ordre en bourse, plateforme d’échange, compte titre ordinaire (CTO), Plan d’épargne action (PEA) ou Assurance Vie (AV).

Rien d’insurmontable, si vous prenez le temps de vous documenter et de commencer petit à petit.

Le meilleur site sur les ETF que je connaisse est celui-ci : epargnant3.0. C’est une vraie mine d’or.

Pour être transparent, vous avez également la possibilité d’acheter des fonds actifs également appelés OPCVM, Sicav, FCP. Mais, je vous le déconseille, car ces fonds ont des frais abusifs (en moyenne, 2% par an contre 0,3% pour les ETF) pour au final appliquer une stratégie passive, comme celle des ETF.

Vous n’avez pas besoin des conseillers financiers

Si vous suivez mon guide de l’investisseur en bourse, cous ne devez pas penser que vous allez gagner des millions en seulement quelques semaines d’investissement. Ce genre d’histoire n’arrive jamais.

C’est sur le long terme que vous allez gagner de l’argent. Vous allez donc pouvoir atteindre vos objectifs financiers si vous avez suffisamment de patience. Sinon, vous risquez de prendre des risques inutiles, et de tout perdre, tout ça parce que vous aurez voulu aller trop vite.

Et la plupart du temps, la première erreur que les nouveaux investisseurs font en voulant aller plus vite, est de faire appel à un conseiller financier. En effet, se tourner vers un conseiller financier est bien souvent une erreur, et cela, pour plusieurs raisons :

1.     Vous êtes le seul à vraiment vous soucier de votre argent,

Vous devez vous faire confiance. Le conseiller financier quant à lui, va surtout s’inquiéter de vos paiements, afin de lui régler ses services. En plus, ils risquent de vous faire prendre des risques en vous conseillant d’investir plus, car cela leur permettra de gagner plus.

2.     Les conseillers financiers sont des grands générateurs de frais

C’est une lapalissade, mais les frais vous font perdre de l’argent. En fait, j’aimerai vous faire comprendre l’importance des frais dans la rentabilité d’un investissement. Pour cela, il faut avoir une vision sur le long terme, 2 % par an, signifie tout de même 20 % au bout de 10 ans. Parfois, il vaut mieux vos choisir un investissement moins rentable, mais avec moins de frais, qu’un investissement très rentable avec beaucoup de frais.

3.     Les conseils ne sont pas toujours les meilleurs.

Sachez que généralement, les meilleurs conseillers financiers s’occupent plutôt des très gros clients, qui ont beaucoup d’argent. Donc les conseillers financiers qui seront dans vos prix ne sont pas les meilleurs. De plus, rien ne prouve qu’un conseiller vous permette de battre la moyenne du marché.

Alors, faites attention avec les conseillers financiers, car ils ne vous permettront pas forcément de gagner de l’argent, et il y a même des chances pour qu’ils vous en fassent perdre.

Vous devriez garder votre argent, et l’investir vous-même, plutôt que de le confier à quelqu’un qui ne vous aidera pas beaucoup, mais qu’il faudra payer cher. Vous en êtes capable, car l’investissement n’est pas aussi compliqué que ce que l’on croit.

Les règles à suivre pour bien investir en bourse

Les règles à suivre pour bien investir en bourse

Je termine mon guide de l’investisseur en bourse, par les 10 règles que vous allez devoir suivre pour réussir vos investissements en bourse, les voici :

1.     Essayer de penser sur le long terme.

Comme je vous l’ai déjà dit plusieurs fois, c’est sur le temps que vous allez réussir à gagner de l’argent. Vous devez vous montrer patient, et vous devez essayer de voir les choses sur le long terme, afin de prendre les meilleures décisions.

N’oubliez pas que le rendement moyen par an de la bourse Française est de 7 %. Bien supérieur à bon nombre d’investissements.

2.     Investissez de l’argent que vous pouvez perdre.

Vous devez essayer de mettre un maximum d’argent dans vos investissements, afin d’augmenter vos futurs revenus. Cependant, la priorité reste la vie quotidienne, et votre épargne doit toujours être privilégiée. Vous devez donc vous constituer un fond de sécurité (entre 4 et 6 mois de dépenses mensuelles).

3.     Investissez dans des choses en lesquelles vous croyez.

Vous devez écouter votre instinct qui bien souvent est le bon. Vous devez acheter et investir dans des choses dans lesquelles vous comprenez et croyez, et qui sont en accord avec vos valeurs.

4.     Cherchez vous-même.

Ne faites pas forcément confiance aux conseils que vous entendez, ou aux informations que transmet la télévision ou la radio. Essayez plutôt de faire vos propres recherches sur les choses dans lesquelles vous voulez investir, afin d’obtenir vous-même toutes les informations dont vous avez besoin. Ainsi, vous êtes beaucoup plus sûr de vous faire votre propre avis.

5.     Investissez de manière automatique.

Oubliez le trading. Investir de manière automatique dans les mêmes actions (durement choisie) doit vous permettra de vous faciliter la vie, car vous n’aurez pas beaucoup d’actions de gestion à entreprendre, et en plus, cela vous permettra de ne pas déroger à vos objectifs.

Concrètement, programmer des virements mensuels en automatique vers vos investissements. Investir dans les actions ne doit pas vous prendre plus de 30 min par mois.

6.     Acheter régulièrement.

Vous devez donc continuer tous les mois à acheter les investissements que vous avez déjà. N’essayez pas de vous fier aux évolutions du marché, vous n’êtes pas un expert du marché mondial, et vous ne souhaitez pas passer 4 heures par jour pour le devenir. Vous achèterez au plus haut et au plus bas, mais ce n’est pas grave, car vous visez le rendement moyen.

7.     Soyez prudent quand les autres ne le sont pas

C’est Warren Buffet, qui a l’habitude de dire : « Quand tout le monde est gagnant, méfiez-vous ! ». L’euphorie collective doit vous mettre en garde. C’est souvent dans ces moments que les crises financières arrivent. Je vous conseille de garder du liquide (cash), pour profiter de la future crise pour renforcer vos positions boursières (rachat des mêmes actions).

Par exemple, lorsqu’en fin 2017, tous les médias ont parlé du Bitcoin, le cours du Bitcoin est passé de 5 k $ à 20 k $. Car tout le monde était confiant sur la réussite du Bitcoin. Cette augmentation soudaine du prix a créé une bulle. Et le prix n’a cessé de descendre depuis. Fin 2019, le prix du Bitcoin était d’environ 8 k $.

Attention au phénomène d’achat de masse, car le retour à la normale est souvent très violent.

8.     Acheter quand tout le monde vend.

Lors d’une crise financière, c’est le meilleur moyen de profiter de « promotion » sur vos actions préférées. Bien sûr, psychologiquement, cela sera très dur de voir son portefeuille diminuer de 30, 40 ou 50 %. Mais comme vous le savez, la bourse est cyclique, chaque crise financière est suivie par un cycle de croissance encore plus grand.

J’espère que cette connaissance vous permettra de ne pas vous laisser aller à la panique générale. Encore une fois, vous devez garder la tête froide dans cette situation.

9.     Faites attention aux frais inutiles.

Vous devez essayer de toujours garder un œil sur vos frais, afin de pouvoir supprimer ceux qui s’avèrent être inutiles. Cela vous permettra de réduire vos frais, et d’augmenter la rentabilité de vos investissements.

10. Diversifiez vos placements.

Comme je vous l’ai dit plus haut, la diversification et la décorrélation sont des moyens de réduire fortement vos risques. Vous devez donc surveiller annuellement la bonne diversification de votre portefeuille d’actions, afin de réduire au maximum l’impact d’une crise financière.

Et vous, qu’est-ce qui vous retient encore de profiter du rendement moyen en bourse de 7 % en France ?

Agissez maintenant pour votre futur,

Nathan


Laisser un commentaire :

Votre e-mail ne sera pas publiée.