Avant de se lancer dans l’achat d’un bien immobilier ou d’investir dans le secteur immobilier, il est important d’analyser le marché. Je vous conseille de passer par un dispositif de crédit immobilier pour couvrir votre achat. De son résultat va dépendre la pertinence de votre acquisition. Mais il faut également savoir que le taux appliqué sur un crédit immobilier va dépendre de ce point et notamment, des taux immobiliers et leur fluctuation.

Comment suivre l'évolution des taux immobilier facilement ?

Pourquoi se référer à l’évolution des taux immobiliers ?

Pour pouvoir analyser l’évolution des taux immobiliers, il est nécessaire de passer par un système de mesures adapté. C’est-à-dire le baromètre des taux immobiliers. Si ce système de mesures est connu depuis toujours comme étant un outil permettant d’évaluer l’évolution de la pression atmosphérique, il est devenu possible d’en faire usage pour connaître la fluctuation des taux immobiliers.

Des baromètres pour aider les acteurs du marché immobilier

En effet, dans le monde de l’immobilier, les spécialistes en économie et finance se servent du baromètre pour évaluer le marché et avoir des indicateurs précis sur son environnement. Ces indicateurs permettront par la suite d’aider les acteurs du marché immobilier à se positionner sur une action, que ce soit pour l’acquisition d’un bien, sa cession ou sa mise en location.

Dans ce cas, la base d’analyse se situe au niveau de l’évolution et de la fluctuation des taux appliqués par les établissements bancaires sur une zone géographique spécifique. Des taux qui vont influencer le prix du bien sur le marché.

Par ailleurs, le baromètre ne sert pas seulement à analyser la situation du marché immobilier d’une localité précise à un moment donné. En évaluant son évolution à travers le temps et sur un territoire, régional ou national, il sera possible de prévoir la situation du marché dans le futur. Par ailleurs, pour un investisseur ou un acquéreur de bien immobilier, suivre cette évolution à travers le baromètre des taux immobiliers permet de placer son argent au bon moment et assurer sa rentabilité.

Vous pouvez également vous en servir pour analyser un éventuel prêt immobilier et sa rentabilité dans le temps. En effet, le baromètre peut vous permettre d’avoir un œil sur l’évolution des taux immobiliers appliqués par les établissements bancaires. Vous pourrez alors évaluer si vous allez demander un capital à rembourser à court terme, ne dépassant pas les 15 ans, ou à long terme, qui peut s’étaler jusqu’à 25 ans. Et cela, surtout si vous comptez mettre en location le bien que vous aurez acquis.

Suivre l’évolution du taux immobilier pour une meilleure appréciation du marché

Outre ces points, sachez que pour suivre cette évolution des taux immobiliers, vous n’aurez pas à faire des calculs compliqués ou de descendre sur le terrain pour effectuer votre propre analyse. Sachez que des sites en ligne existent et vous aident en ce sens. Ces derniers sont de véritables tableaux de bord permettant de suivre en temps réel l’évolution de ces taux que ce soit au niveau de votre région ou du territoire français. Cela va vous permettre de placer votre argent et acquérir un bien immobilier lorsque le taux est au plus bas, ou de faire un emprunt également lorsque la situation est favorable pour vous.

Pour terminer, il faut savoir que le taux appliqué par les banques dépend de plusieurs points. En effet, il va dépendre du montant du capital que vous souhaitez emprunter. Il sera aussi calculé en fonction de votre profil bancaire et de votre projet, ainsi que celui de l’établissement bancaire.

Ce qu’il faut connaître sur le taux d’intérêt immobilier

Lorsque vous procédez à un emprunt immobilier, vous devez passer par un organisme de crédit qui est généralement un établissement bancaire. Pour jouir de la somme qu’il voudrait emprunter, l’emprunteur doit payer des intérêts sur ce crédit immobilier. Ce montant n’est pas encore le taux d’intérêt immobilier. Il sera converti en pourcentage pour devenir le taux en question.

Cet intérêt est en quelque sorte, la commission que va prendre l’établissement bancaire au niveau de l’emprunteur. Et cela, pour le compte d’un service rendu. Il faut noter par contre que le taux d’intérêt appliqué par l’organisme prêteur peut changer d’année en fonction de plusieurs paramètres.

l'évolution des taux immobiliers

Suivre l’évolution des taux immobiliers

Plusieurs sites permettent de consulter les taux pratiqués en France et en région.

Personnellement, j’utilise le site empruntis. Vous aurez ainsi une tendance des taux immobiliers, un accès à un historique de 4 ans et des explications sur la raison des taux actuels.

Nos conseils pour bénéficier d’un taux favorable sur un crédit immobilier

Avant de se lancer dans une demande de prêt au sein d’un établissement bancaire, il faut tout d’abord connaître le profil bancaire du prêteur. Mais à part ce point, il existe aussi d’autres paramètres essentiels qui méritent d’être pris en compte.

Simuler votre crédit immobilier

Se lancer à l’aveugle dans un engagement financier comme un crédit immobilier peut vous endetter à vie. Surtout si vous le contractez à long terme. Mais vous avez aussi le risque de non-remboursement probable au fil des mois.

Avant de se lancer, il est préférable de penser à simuler le crédit sur des sites spécialisés en ce sens comme lesfuret.com, empruntis.com ou encore fortuneo.fr. Ces derniers mettent à votre disposition des outils en ligne accessibles gratuitement et faciles à prendre en main pour calculer votre prévision de prêt. C’est-à-dire, le capital que vous souhaitez emprunté et la mensualité à prévoir ainsi que le taux d’intérêt appliqué et le nombre de mois total pour le remboursement.

Ce type d’outil va ainsi vous permettre de voir et prévoir, mais également de connaître votre capacité de remboursement pour éviter le piège de trop demander pour finir par ne plus avoir la capacité de rembourser (charges > revenus). Ce type d’outil va aussi vous aider à déterminer à l’avance les frais notariaux à prévoir et d’établir un plan de financement précis.

Pour utiliser ce type d’outil, vous devez tout d’abord faire le choix du simulateur qui vous convainc.  Ensuite, remplissez les informations demandées directement en ligne. Le calcul se fera automatiquement.

Le courtier immobilier vous aide à obtenir un crédit.

Passer par un courtier immobilier

Passer par les services d’un courtier immobilier peut également vous aider à analyser les meilleurs taux immobiliers et acquérir un bien au bon moment et au meilleur prix. Cependant, il faut savoir que la commission demandée par un courtier immobilier est de 1% sur le montant total à emprunter. Ce qui peut être élevé pour certains, mais dont les avantages sont nombreux.

En effet, ce type de professionnel est en partenariat avec différents établissements de crédit et de nombreuses banques. C’est aussi un spécialiste du marché qui a des informations en temps réel concernant l’économie immobilière. De ce fait, c’est un intermédiaire qui vous fera gagner du temps que ce soit dans la comparaison des offres, dans la recherche d’un meilleur taux, de la banque proposant les services les plus adaptés à votre profil et qui pourra aussi négocier l’assurance de votre prêt.

La commission perçue par les courtiers immobiliers est parfois un frein, mais 40 % des prêts immobiliers octroyés sur tout le territoire français sont issus des actions de ces professionnels. Cela, parce qu’en plus de la rapidité des actions, ils peuvent analyser votre dossier et votre profil avant de simuler votre prêt et faire les recherches. Ensuite, c’est un expert qui saura négocier les taux appliqués et vous garantir un contrat de prêt avec les frais les moins élevés.

Toutefois, avant de vous engager avec ce type de professionnel, il faut bien choisir le courtier. Ce dernier doit être un spécialiste qui est enregistré dans les données et les fichiers de l’Orias. Il aura le profil d’un expert en courtage d’assurance, de banque, mais aussi dans tout ce qui concerne les activités financières.

Comparer les offres des banques

Une autre solution qu’il est possible de faire avant de se lancer dans la contractualisation d’un crédit immobilier et pour avoir le meilleur taux immobilier, c’est de faire des comparaisons d’offres. Cela va vous obliger à vous informer au niveau de nombreux établissements bancaires afin de connaître leurs services et les détails de leurs offres en crédit immobilier.

Faites attention aux types de taux appliqués dans ce cas. Les taux variables et fixes sont à connaître avant de choisir votre établissement bancaire. Pensez aussi à faire des comparaisons de taux sans assurance.

S’informer sur l’évolution des taux immobiliers

Ceci va vous demander d’analyser l’évolution de ces taux immobiliers. Consulter ce type d’information va vous permettre d’éviter de faire des erreurs d’appréciation du marché et du prêt que vous allez contracter. Il est possible de s’informer sur le baromètre de chaque région dans ce cas, mais aussi sur les années qui se sont succédé.

Il faut savoir toutefois que les informations mises en avant par ces baromètres indiquent des données qui peuvent fluctuer d’année en année ou de mois en mois. Cela est dû dans un premier temps à la durée du crédit. En effet, plus la durée de votre prêt est élevée, plus le taux a tendance à augmenter.

La fluctuation du taux peut aussi dépendre de la situation géographique du demandeur de crédit. En effet, le taux immobilier appliqué par les banques n’est pas le même d’une région ou d’une zone à l’autre. La raison en est que dans certaines villes, de nombreux établissements bancaires sont installés. La loi de la concurrence est donc appliquée. Et pour attirer les clients, ces derniers vont appliquer le taux le moins bas possible.

Examiner le montant de l’assurance assigné au crédit immobilier

Consulter les informations et l’évolution des taux d’assurance est également essentiel. Cela va vous permettre de connaître le rôle et les cotisations d’assurance appliquées à votre crédit immobilier. Sur les comparateurs, vous pouvez faire ressortir cette part en fonction de la mensualité à payer. Ce qui vous permettra également de faire des comparaisons d’offres. Mais il faut savoir que le taux est susceptible de changer en fonction de l’état de santé et des résultats du diagnostic médical de l’emprunteur.

Agissez maintenant pour votre futur,

Nathan


Laisser un commentaire :

Votre e-mail ne sera pas publiée.