Bonjour à tous,

La première fois que je suis tombé sur le blog Vivre à la campagne d’Éric Rebaud, j’ai tout de suite était séduit par son approche engagée, et pour autant décontractée, quelqu’un qui a pris conscience qu’il fallait suivre ses envies (et son cœur) pour s’assurer une vie heureuse. C’est dans cette optique qu’il est devenu investisseur.

Je vous souhaite une bonne lecture.

Interview d'Eric Rebaud auteur du blog vivre à la campagne

L’objectif du blog « Vivre à la campagne »

Bonjour, peux-tu te présenter rapidement ?

Eric Rebaud 65 ans, artisan tailleur de pierre, retiré à la campagne depuis de nombreuses années, trois enfants, une compagne, un jardin potager, des poules … Touche-à-tout et assez inclassable en vérité… On a dit brièvement, donc je passe à la suite !

Pourquoi avoir créé le blog « https://vivre-a-la-campagne.net » ? Et de quoi parles-tu dans ce blog ?

Devant les incohérences de la « vie moderne » et ses dangereuses impasses, il m’a semblé important à un moment donné de mettre « sur le papier » une autre vision possible des choses: Plus simple, plus agréable et plus satisfaisante en tous points. J’y aborde trois domaines qui me semblent complémentaires: Résilience et autonomie rurale, création de sources de revenus passifs, sécurisation de ses avoirs: Ce que j’appelle mon Plan B !

Pourquoi vivre à la campagne ?

Pourquoi promouvoir autant le « vivre à la campagne » ? Est-ce si important à tes yeux ?

Oui, c’est important pour au moins deux raisons, mais il y en a une infinité, lol !

Les deux principales sont :

Il me semble incontournable de retrouver un équilibre perdu entre villes et campagne. Nous avons aujourd’hui des « villes » (en réalité des camps de concentration !) surpeuplées, de plus en plus polluées et invivables et de l’autre, un quasi-désert où beaucoup du magnifique habitat rural de nos anciens paysans tombe lamentablement en ruine, où seuls subsistent des « exploitants agricoles » monopolisant des milliers d’hectares de terre en voie de désertification par utilisation d’engrais minéraux et absence de fumure organique, base de la fertilité du sol (travaux de Claude Bourguignon INRA). Jusqu’à la fin du XIXème siècle 80% de la population française vivait à la campagne et 20 % dans les villes ! Aujourd’hui, nous sommes aux environs de plus de 85 % dans les villes !!! Tout cela n’est pas sain, c’est de la folie pure !

La deuxième bonne raison est que, devant une méga crise, guerre, ou trouble civil remettant en cause les approvisionnements des villes, que font les citadins parqués dans ces zones bétonnées, sans vivres, sans eau potable ? Ils se dévorent entre eux ? La proximité de la terre est une assurance de pouvoir faire pousser sa nourriture (du moins en partie) et de pouvoir troquer des productions ou des services avec ses voisins ruraux. Ceci se double du plaisir et de la satisfaction de voir vivre la nature, de comprendre et d’aimer ses rythmes, ce qui du même coup a une incidence sur la santé physique…et mentale ! … Après il y aurait encore beaucoup à dire… D’où l’intérêt du blog 😉

Vivre à la campagne, un investisseur différent

Un investisseur poète

En tant qu’investisseur, que recherches-tu quand tu investis ?

En réalité, mon premier investissement est sur moi-même ! C’est un peu une parenthèse, mais je veux dire par là que j’aime à développer des savoir-faire multiples permettant de se passer d’une bonne partie de la consommation de masse… C’est un point qu’il faut que je développe sur le blog, d’ailleurs.

Ensuite, plus en rapport avec la question, il est évident pour moi depuis toujours que c’est l’immobilier: c’est concret, c’est stable et cela possède de la valeur intrinsèque si l’on fait les bons choix. Ainsi, j’en suis à ma quatrième acquisition (Achat/Travaux/Revente), ce qui m’a permis d’acheter la propriété de 5 hectares en bord de rivière et de forêt où je vis actuellement depuis 2001 et que je loue partiellement. Je viens aussi récemment de racheter une petite maison « de ville » en vue de location touristique.

Tu as un profil très « touche-à-tout » dans tes investissements, de la bourse, à l’immobilier en passant par les crypto monnaies et d’autres j’imagine…Peux-tu nous expliquer un de tes investissements en détail ?

Alors, « Touche-à-tout », oui, mais avec plus ou moins de bonheur !  Les systèmes du type « Revenus Sharing » type TraficMonsoon, ont fonctionné d’enfer pendant quelques mois avant de disparaître… J’ai gagné …et reperdu donc sans intérêt …

Disons que j’aime fureter sur internet pour dénicher des « trucs » insolites et expérimenter !! Je pense que je suis un peu un « poète » de l’investissement lol ! J’ai par exemple pris des participations dans le projet russe SKYWAY, un moyen de transport par câble complètement inédit qui pourrait révolutionner les transports s’il va à son terme …et me rendre quasi-millionaire ! Si l’introduction en bourse se fait comme prévue, mes actions vaudront entre 500.000 et 1 Million d’Euros, possiblement plus… Le projet avance sur le terrain avec de nombreuses réalisations (voir sur le blog) … Mais nous n’en sommes pas encore à l’IPO ! Bien que … le projet soit à l’étape 13 sur 15.

Les Cryptos oui aussi, avec le projet en cours EXW-WALLET qui semble prometteur (revenus passifs, plus structure de mlm, avec parrainage donc). A suivre.

Mais je voudrais surtout ici vous dire un mot sur ma dernière trouvaille qui est un hybride de Trading et de MLM: ANTARES. Je pense que cela a l’air solide et durable et je compte bien m’investir dans cette société.

Laissons Alex Richter, le président et fondateur d’ANTARES Limited résumer:

« L’une de nos tâches principales était de faire en sorte que chacun puisse utiliser des outils d’investissement qui n’étaient auparavant disponibles que pour une catégorie sélectionnée de personnes: banquiers, financiers, investisseurs institutionnels … et nous avons réussi!

Antares est entré sur le marché avec le concept révolutionnaire d’un courtier réseau multiplateformes utilisant des systèmes de référence modernes. Antares a associé des fabricants de produits uniques à des distributeurs professionnels. La société a créé un outil puissant pour mettre de nouveaux produits sur le marché, a apprivoisé l’intelligence artificielle pour le bien de l’homme et a trouvé le moyen de fournir à des millions de personnes des revenus très rentables. »

Le marketing d’affiliation sur la plateforme ANTARES est développé pour chaque entreprise, en tenant compte de ses caractéristiques individuelles. Cela permet aux partenaires indépendants de l’entreprise (Vous et moi, ceux qui s’y inscrivent), dès la première étape et dans les plus brefs délais d’atteindre des dizaines de milliers de dollars de revenus.

Grâce à l’architecture ouverte de la plateforme ANTARES, le système de promotion peut être adapté à tous les processus d’affaires. Aujourd’hui, la plateforme présente des organisations de différentes orientations. Dans un avenir proche, ils comprendront: des sociétés d’investissement et de réseau, des startups, des leaders du marché crypto-monnaie, ainsi que des produits financiers sur les sujets les plus demandés du marché. Les consommateurs de services et de produits ont la possibilité de construire leurs propres réseaux sur la base du modèle des systèmes de référence (MLM). 

Alex Richter est convaincu que dans un avenir proche, les entreprises utilisant des systèmes de référence (MLM) deviendront des acteurs professionnels du marché boursier. Ainsi, les opérations de négociation avec des actions de 25 sociétés de réseau (MLM) sont déjà effectives dans le cadre du système de cotation automatique de l’Association nationale américaine des agents de change, ainsi que sur la bourse de New York.

ANTARES est pour moi la garantie d’une société de trading existant depuis 25 ans, CATALYST, sur laquelle s’adosse ANTARES pour procurer à ses membres des gains de plus de 1% par jour sur le capital engagé. Ensuite libre à chacun de développer un réseau d’affiliation pour les différentes sociétés qu’ANTARES va introduire sur sa plate-forme de façon échelonnée jusqu’en 2025. Sociétés sélectionnées pour leur fiabilité sur 138 critères!

Avoir plus de détail sur Antares en lisant cet article d’Eric sur son blog

Les conseils d’Éric Rebaud auteur du blog Vivre à la campagne pour investir

Les étapes avant d'investir !

Quelles sont les étapes importantes avant d’investir dans cet investissement ?

Tout simplement bien comprendre de modèle économique d’ANTARES. Vérifier son bon enregistrement et sa légalité… Et puis s’inscrire et investir si affinités (à partir de 100 $ et jusqu’à 100.000$)

Quelles sont les compétences nécessaires selon toi pour réussir cet investissement ?

Alors, il y a chez ANTARES deux volets et c’est précisément ce qui me séduit:

Volet passif: Rémunération de son capital à plus de 1% /jour par l’équipe d’une centaine de  traders internationaux de CATALYST (25 ans d’existence). Déjà là, on est pas mal, non ? Donc aucune compétence particulière requises.

Et le Volet actif si tu le souhaites: Tu décides alors de parrainer et tu toucheras des commissions de toutes ou partie des 100 sociétés d’élite sélectionnées par ANTARES que tu décideras de promouvoir…

Là il faut être un bon communiquant, mais pas tant que cela vu les intérêts passifs versés !

Ce concept est le plus brillant que je n’ai jamais vu dans ce domaine ! Les places sont à prendre maintenant.

Quels sont tes objectifs à 1,5 et 10 ans ?

  • 1 an: Terminer mes travaux immobiliers sur la petite maison de ville et la louer en BnB ou autres. Plus avancer dans ANTARES et EXW par augmentation de capital et parrainages + Développer mon blog.
  • 5 ans: Poursuivre la restauration de mon moulin en vue de la création de 1,2 ou 3 gîtes qu’il est encore possible d’y aménager.
  • 10 ans: Repos ! Et passer le relais à mes enfants (s’ils le souhaitent !)

Comment améliorer sa vie ?

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite investir pour améliorer sa vie ?

C’est très difficile à dire vue la diversité de la nature humaine… Certains ont plus de talents dans un domaine, d’autres ailleurs. C’est impossible de généraliser ! Cependant, je crois que l’on peut dire une chose applicable à chacun: « Il vaut mieux avoir des remords que des regrets ! » … Lancez-vous ! Pas n’importe comment certes. Réfléchissez. Mettez au point votre feuille de route. Entourez-vous d’avis compétents respectivement dans chaque domaine… Et puis allez-y ! Foncez ! Cultivez l’enthousiasme et la curiosité… La vie vous le rendra !

Rien de plus triste pour moi que ce camarade de lycée, perdu de vue depuis des années et qui au moment où je le côtoyais encore travaillait dans un ministère: Petit bureau douillet, tâches insignifiantes, ambiance stérile…salaire moyen, mais assuré ! Il passait sa vie à « être fatigué »… et à me confier que « ça ne pouvait pas durer »… Il était pourtant sans enfants et sans charges de famille et aurait pu envoyer au diable son douillet cauchemar … Mais non… L’aspect douillet l’a toujours emporté et je suppose qu’il a continué depuis à geindre et à se lamenter. Triste, triste oh combien !

Comment vois-tu l’après COVID-19 ?

Pour terminer, une question d’actualité, pour toi, quel impact aura la crise du Covid-19 sur notre monde ? Penses-tu par exemple que les gens ont pris conscience de leur impact Carbone sur la planète pendant ces 2 mois de confinement ?

Alors là, Nathan, je vais te dire en toute franchise que ce couillonovirus et cette « empreinte carbone » sont à mon avis deux des armes de destruction massive de l’intelligence et du bon sens des masses, servies par des médias à la solde des oligarchies prédatrices qui prétendent gouverner le monde. Ce qui est inquiétant à mon sens, c’est en tout premier lieu l’effondrement des défenses immunitaires physiques, psychiques et spirituelles des peuples soumis à ces propagandes. Je n’en dirai pas plus…Si ce n’est: Cultivons la pensée critique et l’investigation honnête !

Voilà ! Merci Nathan pour cet échange.

Bien cordialement,

Eric Rebaud du blog Vivre à la campagne



Merci Eric d’avoir joué le jeu.

Je suis sûr que ton interview va inspirer mes lecteurs, encore une personne qui a mis en place des actions pour sortir du métro-boulot-dodo (la rat race).

Tu nous as beaucoup parlé du projet Antares, et je me dois de vous rappeler que la perte partielle ou totale de votre investissement est possible dans ce genre de projet.

Dans ce type de projet, et comme Éric la rappelé, je conseille de toujours se documenter longuement sur le sujet, puis si cela vous intéresse vraiment. D’y investir de l’argent que vous pouvez perdre et dont vous n’avez pas besoin.

Pour terminer, j’ai vraiment aimé ton conseil de passer à l’action. Si vous ne vous bougez pas, votre vie ne s’améliorera pas toute seule.

Et vous, que pensez-vous de vivre à la campagne ?

Agissez maintenant pour votre futur,

Nathan


Laisser un commentaire :

Votre e-mail ne sera pas publiée.