Le système de consensus dit de Proof of Work (POW) a, grâce à la puissance de calcul des ordinateurs, permis aux cryptomonnaies de sécuriser leurs transactions durant plusieurs années. Néanmoins, ce système a fini par être remplacé en raison de l’apparition de systèmes de sécurisation de blockchains plus efficaces. Le plus marquant de ces systèmes est sans doute le Proof of Stake (POS) qui utilise le staking à la place du mining. Une partie de ces blockchains utilise des systèmes de masternodes. Il est temps de découvrir la signification du terme masternode et de comprendre l’ensemble de ces termes complexes.

Masternode : Tout ce que vous devez savoir

Masternode, de quoi s’agit-il ?

Au départ, le seul système viable pour les blockchains était le consensus de Proof of Work (POW). Ce système avait beau être sécurisé, il était incapable de prendre en charge un nombre élevé de transactions et était particulièrement gourmand en énergie.

Afin de remédier à cette situation, d’autres systèmes tels que le Proof of Stake ( POS, preuve d’enjeu) ont été mis en place par les développeurs. Les masternodes ont vu le jour pour ce système en particulier.

Les masternodes encore appelés nœuds maîtres sont un ensemble de serveurs informatiques permettant aux blockchains en Proof of Stake de bien fonctionner. Ils disposent d’une copie de l’ensemble de la blockchain et s’occupent de toutes les nouvelles transactions sur le réseau. Les acteurs chargés de la gestion de ces nœuds reçoivent de nouvelles pièces créées à chaque bloc comme récompense.

Ce mode, aujourd’hui utilisé par de nombreuses blockchains, a d’abord été expérimenté par le DASH en 2014.

Quel est le mode de fonctionnement d’un masternode?

Comme mentionné antérieurement, les masternodes sont un élément essentiel des consensus utilisant le système Proof of Stake. Pour les utiliser, il est nécessaire de mettre en staking (mettre en jeu) un certain montant de la cryptomonnaie et de s’en servir comme collatéral. Par exemple, 1000 DASH doivent être réunis pour la mise en place d’un masternode DASH.

Après avoir acheté les tokens d’une cryptomonnaie, l’utilisateur devra les déposer sur le wallet pour la mise en place d’un masternode. Il a par la suite deux possibilités. La première est la mise en place du serveur du nœud de façon indépendante (avec ses propres moyens). La seconde consiste à engager une entreprise spécialisée (Feel Mining par exemple). Ils prendront alors en charge le masternode et permettront à l’utilisateur d’obtenir des revenus passifs.

Une fois le nœud actif en ligne, il s’occupera de valider les transactions en cours. La méthode choisie par l’utilisateur n’aura donc aucune incidence. Il reçoit régulièrement des rewards, pièces nouvellement créées par les blockchains prises en charge pour les validations.

Installer un masternode : comment s’y prendre ?

Mettre en place son propre masternode

Mettre en place son propre masternode

Il est impossible de mettre en place le masternode sans compétences techniques. Ces compétences faciliteront en effet la récupération des spécificités d’information des cryptomonnaies au sein des documentations officielles. La mise en place d’un masternode obéit à un certain nombre d’étapes.

La première étape est la réunion de tokens nécessaires pour servir de collatéral. La plateforme de trading de votre choix vous aidera à finaliser cette étape.

Ensuite, vous aurez besoin d’un serveur Linux. Il est possible d’en louer chez un fournisseur VPS. Il faudra en outre télécharger le wallet de la cryptomonnaie concernée après acquisition d’un serveur.

Procédez enfin au transfert des fonds destinés à servir de collatéral sur le wallet. Une fois le masternode configuré, le wallet se chargera de synchroniser entièrement la blockchain. Il pourra par la suite s’occuper de la gestion de la validation des transactions.

Il est néanmoins nécessaire que le masternode effectue le temps de fonctionnement (uptime) minimal afin d’être éligible aux récompenses. C’est le rôle de l’utilisateur de le vérifier. Il est moyennement nécessaire que le nœud soit actif 92% du temps. Il est également du devoir du propriétaire du masternode de se tenir informé des différentes mises à jour. C’est seulement en s’y accommodant qu’il pourra prétendre recevoir ses récompenses. Il est donc évident qu’un certain dévouement soit exigé à l’expérience de masternode. Il serait infondé de penser la gestion autonome plus facile.

Comme vous l’aurez certainement deviné, on ne peut mettre en place un masternode sans disposer de certaines compétences techniques. Elles sont pour la plupart basées sur Linux. Les tâches de maintenance devront obligatoirement être exécutées dans les temps.

Investir dans des masternodes sans se prendre la tête et à coût réduit ?

Le masternode ne pose pas uniquement des problèmes de déploiement. La plupart du temps, la quantité minimale de tokens à acheter pour l’adhésion est vraiment haute et peut constituer un obstacle. Un exemple courant est celui du masternode DASH. Afin de devenir validateur, il est nécessaire d’acheter mille DASH, soit 100 000€ en août 2020! Par conséquent, très peu de personnes peuvent se permettre d’obtenir seules un masternode.

Pour pallier à ce problème, plusieurs entreprises fiables telles que Feel Mining mettent à votre disposition des systèmes de nœuds partagés dont ils prennent la gestion en charge.

Il vous suffit par conséquent d’acquérir une partie des tokens pour disposer du pourcentage correspondant de rewards. De plus, Feel Mining vous épargne les tracas liés à la gestion d’un masternode. En effet, ils s’occupent des déploiements, des maintiens et des mises à jour à votre place.

Il est possible sur le site de FeelMining d’acheter une part sur deux cents (1/200) d’un masternode DASH, soit 5 DASH. Cette part coûte 450 €. Sachant que le collatéral total s’élève à 100 000 €, cette somme paraît dérisoire pour l’obtention d’un masternode Dash en entier.

Faisons un petit bilan. Le masternode coûte très cher, mais sa mise en place est également complexe. En faisant appel à Feel Mining, vous n’aurez plus à penser aux détails liés à la gestion. Votre investissement est diminué et vous pouvez garder un œil sur le nœud partagé. Enfin, tandis que les problèmes techniques sont à la charge d’une équipe spécialisée, vous pouvez profiter de votre revenu passif en toute quiétude.

Quel est l’intérêt d’investir dans un masternode ?

Quel est l’intérêt d’investir dans un masternode ?

La nature et le fonctionnement des masternodes ayant été expliqués, il est temps d’exposer les raisons qui pourraient vous pousser à investir dans ce domaine.

Contribuer au réseau

Sachez que le fait d’opérer un masternode vous lie à la vie du réseau. Le masternode que vous posséderez facilitera la validation des transactions. Il contribue ainsi à la sécurité de la blockchain.

En outre, dans certaines circonstances, posséder un masternode vous permet de diriger partiellement la blockchain. Votre voix aura donc une certaine valeur lors des décisions concernant le futur du réseau ou une modification de son fonctionnement actuel. Si vous souhaitez être entendu et contribuer à votre façon à l’histoire de la cryptomonnaie, posséder un masternode pourrait vous intéresser.

Générer des revenus passifs

La principale raison motivant l’opération d’un nœud reste sans aucun doute les revenus financiers. Tout comme le minage, il est également possible de générer des revenus passifs en cryptomonnaie grâce à l’opération d’un masternode.

Comme précisé antérieurement, la validation des transactions des blockchains permet aux masternodes de générer des rewards. Prenons l’exemple d’Horizen. En se basant sur le cours actuel, opérer un nœud DASH vous donne droit à un bénéfice annuel de 5% (0,26 DASH par an, soit environ 24 €).

Bien sûr, tout investissement présente sa part de risques. Acheter un collatéral équivaut à faire un investissement. Par conséquent, seul le cours de la cryptosphère transformera cet investissement en bénéfices ou en pertes.

Quel masternode choisir?

Quel masternode choisir?

Les coins à masternode

En raison du nombre élevé de cryptomonnaies (plus de 5000), celles utilisant des masternodes sont également très grandes. La liste suivante comporte une partie des cryptomonnaies utilisant des masternodes :

  • Dash (DASH)
  • Divi (DIVI)
  • Zcoin (XZC)
  • SysCoin (SYS)
  • SafeInsure (SINS)
  • Pivx (PIVX)
  • Phore (PHR)
  • Horizen (ZEN)
  • Polis (POLIS)
  • Bitgreen (BITG)
  • SmartCash (SMART)
  • ZCoin (XZC)

Les facteurs à prendre en compte

Lorsqu’on souhaite choisir un masternode, il faut au préalable étudier au peigne fin les paramètres déterminant la durée et la rentabilité de l’investissement.

  • Équipe de développement : S’informer au mieux sur l’équipe de développement. Est-elle présentée sur le site ? Est-elle qualifiée ?
  • La communauté : La communauté de cette cryptomonnaie est-elle active ? À quel point le post du projet sur Bitcointalk est-il actif ?
  • But de la cryptomonnaie : Le projet est-il motivé par une innovation ou un but précis ? Dans quelle mesure cet objectif pourrait-il devenir populaire ?
  • Liquidité : Le projet est-il liquide ? Par exemple, son volume d’échange sur les plateformes d’echange est-il important ?
  • Logiciel : Le wallet mis à disposition par ce coin est-il régulièrement mis à jour ?

Choisir un masternode délégué ou auto-hébergé ?

Une fois le coin sélectionné et les recherches nécessaires effectuées, il est important de décider si vous comptez héberger le nœud directement.

Au cas où vous auriez une expérience préalable avec les serveurs Linux et que vous disposez du temps que nécessitent l’entretien et la maintenance d’un nœud, gérer personnellement le bestiau est une option plausible. C’est cette solution qu’utilisent la plupart des investisseurs dans les masternodes.

Cependant, au cas où vous ne disposeriez pas des compétences requises ou tout simplement de la patience ou du temps nécessaire, vous pouvez vous tourner vers les services Feel Mining.

Masternode partagé ou en propre ?

En supposant que vous choisissiez de faire appel à un service tiers (Feel Mining par exemple), un autre choix s’impose. Préférez-vous investir sur un masternode intégral ou le partager avec des tiers ?

Si vous disposez d’une certaine expérience dans le domaine des masternodes ou de fonds conséquents, vous pouvez vous permettre de choisir un masternode complet.

Au contraire, en cas de manque d’expérience ou de fonds limités, un masternode partagé serait préférable. Vous pourrez ainsi faire l’expérience de ce milieu en prenant moins de risques.

Participer à différents masternodes partagés pourrait également limiter les risques liés à un investissement unique. C’est une stratégie viable.

Conclusion

En raison de l’évolution du Proof of Stake et de la multiplication des coins à masternodes, les investisseurs qui préfèrent les masternodes au minage classique sont plus nombreux chaque jour. L’aspect liquide de cette option est sans doute son principal avantage. En effet, après avoir arrêté une activité de minage, il est nécessaire de revendre le matériel utilisé. Cette étape est malheureusement fatigante et peut être gourmande en temps et en argent. À l’opposé, l’arrêt d’une activité de masternode est particulièrement simple, car l’arrêt de l’abonnement d’hébergement est la seule condition. Il en va de même pour la vente du collatéral sur les places de marchés.

Par ailleurs, les fournisseurs d’hébergement de masternodes permettent aux débutants de participer à la vie des blockchains, et ce, en dépit du manque de connaissances techniques dont ils font preuve. Le temps normalement nécessaire à la gestion des masternodes est également pris en charge par les fournisseurs. Les masternodes constituent donc un investissement sans de grandes contraintes et avec d’excellents revenus passifs.

Agissez maintenant pour votre future.

Nathan


Laisser un commentaire :

Votre e-mail ne sera pas publiée.