Masternodes ou staking ? Bien que ce soient tous les deux des moyens de générer des revenus passifs avec des cryptomonnaies, elles n’en demeurent pas moins différentes. Cet article résume les différences et avantages entre Masternode et staking.

Masternodes et Staking Les différences

Qu’est-ce que le staking ?

Il s’agit d’un moyen de générer des revenus passifs grâce à ses cryptoactifs. Le mécanisme se base sur la Preuve d’Enjeu (Proof-of-Stake). C’est un mécanisme de consensus que l’on retrouve chez plusieurs projets de monnaie électronique comme Cosmos, Tezos, Dash, etc. Bientôt Ethereum également délaissera peu à peu la « Preuve de Travail » pour adopter la « Preuve d’Enjeu ».

Le staking est un élément du fonctionnement d’un réseau de monnaie virtuelle. Dans le cas du Bitcoin, la sécurisation de la blockchain et la validation des transactions sont assurées par les mineurs. Dans le cas des cryptomonnaies ayant pour mécanisme le Proof-of-Stake, le travail de validation des transactions est effectué par les nœuds du réseau à travers le staking.

Cela marche comme ceci : une partie de la blockchain est assurée par les utilisateurs à travers un blocage de fonds. Ils reçoivent en contrepartie de l’argent de façon périodique : il s’agit des fameuses récompenses ou dividendes de staking.

Quels sont les coûts d’un staking

Dans le staking, la participation au réseau est subordonnée au ‘’gel’’ d’un certain nombre de pièces ou tokens. Ceux-ci font office de cautions, et ne peuvent plus faire l’objet d’une quelconque utilisation par leurs propriétaires tant qu’ils participent au processus de staking. La quantité de pièces à geler varie selon la cryptomonnaie. Ce sont les développeurs de la blockchain qui le définissent.

Les masternodes 

Les masternodes fonctionnent de façon presque semblable, c’est pour cela que nombre de personnes font l’erreur de les considérer tous les deux comme équivalent. Abordons d’abord les points de ressemblance : à l’instar du staking, les masternodes offrent la possibilité de générer des revenus passifs à travers le ‘’gel’’ des cryptomonnaies. Ils constituent également un élément de la sécurité d’un réseau, du fait qu’ils assurent le travail de validation de toute transaction.

Cependant, contrairement au staking, les blocs ne sont pas mis en place par les masternodes (en français nœuds maîtres), bien que ceux-ci soient en mesure de rejeter les blocs invalides. Aussi, ils assurent l’hébergement et le maintien de toute la blockchain c’est-à-dire de l’ensemble des transactions. Une autre responsabilité non négligeable qui leur incombe est qu’ils ont la possibilité de prendre en charge les fonctionnalités annexes du réseau. C’est notamment le cas de « PrivateSend » chez Dash qui assure l’anonymisation des transactions de l’altcoin.

Grand pouvoir donc grandes responsabilités

Un rôle de gouvernance et d’orientation de l’évolution de la blockchain incombe également aux masternodes. En effet, ils participent à la prise des décisions concernant le réseau et doivent donc être constamment au courant des dernières avancées. Notons aussi que sur le plan humain, la fonction de masternode requiert du temps (les validateurs devant avoir une certaine disponibilité), mais également des connaissances techniques, ce qui est loin d’être à la portée du commun des mortels.

Staking Masternode qui est le plus rentable ?

Qui est le plus rentable, staking ou masternodes ?

Pour être bref, les masternodes ne sont qu’une variante plus musclée du staking : ils offrent la possibilité de prendre en charge les caractéristiques essentielles du réseau, et constituent de ce fait une plus grande responsabilité.

Il en résulte que la fonction de masternode reçoit des dividendes plus importants que ceux du ‘’simple’’ staking. Heureusement, si vous désirez devenir masternode sans pour autant vous encombrer du côté technique, des solutions comme Feel Mining (hébergement par un prestataire) sont disponibles.

Staking et masternodes : comment débuter ?

Maintenant que nous avons abordé les points de divergence de ces deux moyens de générer des revenus passifs à l’aide de ses cryptomonnaies, je vous montre comment staker ou devenir masternode avec Feel Mining. Je n’aborde que les cas de Tezos et Dash, il existe cependant bien évidemment d’autres alternatives dont je parlerai brièvement.

Faire du staking avec Tezos (XTZ) pour générer des revenus passifs

Staker du Tezos a été rendu possible sur de nombreuses plateformes au cours de l’année 2020. C’est pour cette raison qu’il est vite devenu une option de choix pour les investisseurs afin de dégager des bénéfices. Ci-dessous, comment procéder avec la plateforme de Feel Mining :

  1. Allez sur la page de staking avec Feel Mining
  2. Choisissez le montant que vous voulez ‘’staker’’ (au minimum 100 XTZ)
  3. Réglez le montant (en euros), et Feel Mining se chargera de verser vos récompenses de façon périodique.

Feel Mining n’est bien évidemment pas l’unique plateforme à proposer le staking de Tezos. Elle possède cependant quelques atouts comparés aux autres plateformes. L’entreprise conserve 8% des revenus de staking pour le Tezos… alors que Coinbase par exemple en conserve 25%. De plus, le retour sur investissement s’élève à 5,76%, ce qui est vraiment alléchant.

Acheter un masternode Dash et recevoir des dividendes

Et en ce qui concerne les masternodes ? Le leader des masternodes reste sans aucun doute l’altcoin Dash qui a été le premier proposer cette méthode de fonctionnement. La procédure pour devenir masternode Dash sur Feel Mining est quelque peu similaire à celle du staking :

  1. Allez sur la page de masternodes avec Feel Mining
  2. Choisissez le montant que vous voulez geler (vous avez la possibilité de gérer un masternode tout entier ou juste une fraction seulement)
  3. Réglez le montant (en euros) Feel Mining se chargera de verser vos récompenses de façon périodique.

Sachez également que si vous disposiez déjà de DASH, vous avez la possibilité de les envoyer à Feel Mining afin qu’il s’occupe du masternode. Cela vous fera des économies sur les frais.

Le principal avantage de cette méthode est qu’elle vous épargne d’avoir à investir toute la somme gelée (le collatéral) pour un masternode. Dans le cas de Dash, la prise en compte de l’intégralité d’un masternode reviendrait à 1000 DASH, soit 94  464 dollars selon le cours actuel. Les masternodes sont de ce fait accessibles aux budgets les plus réduits. L’entreprise ne prélève d’ailleurs que 5% des récompenses, avec un ROI qui s’élève à 5,76%.

Staking Masternodes cryptomonnaies

Les autres cryptomonnaies disponibles pour faire des masternodes et du staking

Tezos et Dash ne sont bien évidemment pas les seules cryptomonnaies qui proposent du staking ou des masternodes. En ce qui concerne le Staking, vous pouvez choisir entre Tezos, Loom, Wanchain, Cosmos et Algorand par exemple. Pour ce qui est des masternodes, vous avez à votre disposition Dash, Pivx Zcoin, Zelcash, Smartcash, Polis, Horizen, E-sport Betting, Bitgreen, Divi, Phore et Energi par exemple.

Conclusion

Voilà la différence entre staking et masternodes ! Comme abordées précédemment, les deux méthodes se ressemblent, bien que la différence du niveau de responsabilité fait qu’elles ne génèrent pas les mêmes revenus. Bien que le staking soit plus accessible, posséder un masternode offre bien plus d’avantages sur le plan financier… Il faut tout de même se soumettre à certaines obligations. Il vous revient donc de faire le choix de la méthode qui vous convient le mieux.

Agissez maintenant pour votre futur.

Nathan


Laisser un commentaire :

Votre e-mail ne sera pas publiée.