Saviez-vous que les cryptomonnaies peuvent vous faire gagner des revenus passifs. En effet, grâce aux cryptomonnaies, vous pouvez faire des placements d’argent en vue de récolter des plus-values. Certes, ces dernières ont des caractéristiques qui diffèrent légèrement de celles des monnaies fiduciaires. Néanmoins, elles les rejoignent en ce qui concerne le dégagement de bénéfices. Pour ce fait, il existe bon nombre de méthodes permettant d’arrondir vos fins de mois. Parmi ces dernières, figure :

Cryptomonnaie le minage comme revenus passifs

Le minage

C’est peut-être la première fois que vous entendez parler du minage. Sachez cependant qu’il s’agit du moyen le plus connu pour tirer des bénéfices des cryptomonnaies. En effet, le minage ou mining fonctionne au moyen d’un réseau blockchain. Ainsi, après les transactions, les mineurs sécurisent le réseau. Mais avant, les transactions de la blockchain sont confirmées à partir de calculs mathématiques.

Bien qu’il ne s’agisse pas de la seule méthode, il est assez fréquent que l’on fasse usage du bitcoin dans le cadre d’un minage. Outre cette devise, il y a également l’Ether, la cryptomonnaie d’Ethereum qui fonctionne très bien avec ce protocole. Au cours de l’opération, le mineur se rémunère lui-même de son travail. Pour cela, il tente de créer de nouveaux coins ou tokens en sécurisant le réseau POW encore appelé Proof-Of-Work. C’est pour cela que vous devez avoir une idée de l’avancement du halving de la cryptomonnaie. Ce n’est qu’ainsi que vous serez en mesure d’évaluer le bénéfice (en coins), car l’avancement du halving déterminera le nombre coins distribués.

Avec votre propre machine

Avant de vous lancer dans le mining, vous devez posséder un ordinateur doté d’une carte graphique (GPU) ou d’un processeur (CPU). Aussi, le choix de l’un ou de l’autre dépendra de la devise que vous souhaitez miner.

En effet, il existe différents types de blockchain. D’abord, elles n’ont pas toutes la même valeur. De plus, leurs fonctionnements diffèrent. Alors, vous devez vous montrer plus vigilant et vérifier le type de blockchain que vous êtes sur le point d’employer.

Une chose certaine est de posséder une machine performante lorsque vous voulez faire du minage. Mais les frais accessoires que celle-ci pourrait engendrer en est une toute autre. En effet, la machine fonctionnant au moyen de l’électricité, vous devez aussi additionner ses frais parmi ceux engagés. Ce n’est qu’après déduction du total des dépenses engagées que vous pourrez évaluer le montant de votre rendement (ROI). Pour y parvenir, vous pouvez par exemple accéder au site CoinWarz. À défaut, il existe plein d’autres sites permettant d’évaluer le montant de votre rendement.

Avec les courses entre fabricants pour la conception de matériels plus puissants, les récentes machines sont plus gourmandes que les anciennes. Ainsi, plus une machine est puissante, plus elle consomme en énergie. De plus, les machines deviennent très vite obsolètes, compte tenu des innovations technologiques chaque jour.

Exemple de rendement par minage

La machine Discovery de Feel mining dispose par exemple de 4 cartes graphiques. Ces dernières offrent une performance de 120 MH/s. En supposant qu’une telle machine consomme 500 Watts d’énergie électrique pour un coût de 0,12 euro, les résultats se présentent comme suit :

Exemple de rendement de minage CoinWarz

Après analyse de la situation, l’Ethereum-Classic semble être un choix plus judicieux. Il génère un profit journalier de 4,11 dollars, ce qui équivaut à 4,47 euros. S’il faut totaliser les plus-values sur une période de trois ans, cela donnerait un total de 3 799 euros. Déduction faite du prix de la machine, le rendement annuel serait d’environ 7,9 %. Mentionnons cependant que ces taux ne sauraient demeurer constants. En effet, le cours de l’Ethereum-Classic et les frais d’électricité varient d’un moment à un autre. Ainsi, lorsque le cours de l’ETC augmente, vos plus-values grimperont. Par contre, lorsque le prix de l’électricité sera plus élevé que le cours de l’ETC, vos plus-values diminueront. Et vice-versa.

Grâce à un pool de mineurs

Les revenus générés par le minage ne sont ni stables ni réguliers. Les gains sont générés en fonction de votre participation dans le pool. La pool (pool de minage ou de coopérative) est un groupement de mineurs permettant de combiner plusieurs puissances de calcul. Ainsi, le montant des gains se voit augmenté. À la fin, les bénéfices sont répartis aux membres du « pool ». Par ailleurs, la part de chacun est proportionnelle à sa participation dans le « pool ».

Il existe un grand nombre pools de minage que vous pouvez mieux connaître en approfondissant vos recherches. S’il vous faut un nom de pool, j’ai « Cruxpool » par exemple.

Cryptomonnaie Masternode Revenus passifs

Les masternodes

Les masternodes font partie des méthodes les plus simples pour générer des revenus passifs. Ils sont principalement adaptés aux blockchains utilisant le protocole PoS (Proof-of-Stake) et ses variantes.

Les masternodes jouent le même rôle que le minage. Ainsi, ils permettent aussi de sécuriser le réseau une fois que vous avez verrouillé une partie de vos cryptomonnaies. Cela porte le nom de collatéral et permet de reconstituer votre masternode. Il se situe à un point stratégique de la blockchain et sert de moyen de support pour tout le réseau. Ainsi, le collatéral se présente sous forme d’un réseau d’autoroute où le stake joue le rôle de station de service.

Quant au masternode, il est perçu comme un point de péage, réservé à quelques privilégiés d’où l’appellation de nœud. Ce nœud se situe souvent sur un serveur tel DigitalOcean ou AWS que vous trouverez chez Amazon. L’important est que vous possédiez un masternode qui fonctionne à tout moment, sans que vous n’ayez à l’entretenir régulièrement. L’important est d’effectuer des transactions. Alors, vous percevrez des frais variant entre 5 et 20%. De fait, les profits sont plus importants que ceux que génère le staking.

Pour voir par vous-même, voici deux exemples de rendements annuels via Masternodes relevés sur le marché :

  • Dash : 7,9 %
  • Zcoin : 14,49 %

Cependant, il n’est pas toujours aisé de configurer manuellement un masternode. En effet, cela demande quelques compétences techniques (serveur Linux oblige). De plus, le collatéral est parfois très élevé. Par ailleurs, le masternode présente assez de similarité avec le fait d’investir dans une cryptomonnaie ou dans une ICO. En prêtant attention à certains petits détails, il est facile de s’en sortir. Pour plus de facilité, vous pouvez aussi vous rapprocher d’entreprises qui se sont spécialisées dans le domaine, comme feel mining.

Le staking

Le staking et les masternodes fonctionnent suivant le même principe. Il vous suffit juste de détenir des cryptomonnaies et de participer au processus de sécurisation du réseau. En contrepartie, une partie de ces mêmes frais vous est retournée sans que vous n’ayez à fournir le moindre effort. Mais avant que cela ne fonctionne, il faut que votre blockchain soit en protocole PoS ou une de ses variantes.

Pour vous permettre de mieux cerner la différence entre le staking et les masternodes, je vous partage une comparaison par analogie.

  • Le staking est un supérieur confiant à ses subordonnés que sont les nodes (nœuds) des tâches à remplir.
  • Les masternodes (nœuds-maîtres), quant à eux, sont les chefs d’équipes composées de nodes. Ces derniers se doivent donc de mener à bien les missions qui leur sont confiées afin de faire évoluer l’entreprise. Chacune des missions qu’ils remplissent à terme bien est inscrite sur la blockchain.

Il existe des plateformes d’échange permettant de facilement accéder au staking. Ces plateformes sont entre autres Binance, Coinbase, Poloniex ou encore Coinhouse. Avec de telles plateformes, l’utilisateur ne se voit plus obligé de verrouiller ses fonds.

Outre ces plateformes, cold wallet vous permet aussi d’user efficacement de cette solution. À défaut, vous pouvez simplement intégrer un groupe staking. Que vous optiez pour l’un ou l’autre de ces pools, vos fonds se verront mutualisés et vos bénéfices seront générés uniformément.

Si vous prévoyez vous lancer dans les masternodes, le minage ou encore le staking, n’hésitez pas à vous rapprocher de professionnels. À défaut, vous n’aurez qu’à intégrer « un pool ». Cette dernière option en plus de présenter moins de risques, est plus facile à mettre en place. Par contre si vous optez plutôt pour un masternode, Just Mining et Feel Mining peuvent vous accompagner dans le processus. En plus de vous accompagner pour l’achat du matériel, l’un ou l’autre des deux vous accompagnera pour l’achat du matériel de minage. Vous pouvez aussi vous faire assister pour le staking.

prêt de cryptomonnaie revenus passifs

Les prêts de cryptomonnaies

Le prêt de cryptomonnaies obéit au même principe que celui des prêts bancaires. C’est-à-dire que pour chaque prêt effectué, vous percevez le montant du prêt en plus des intérêts. Après compréhension des avantages de l’emprunt de cryptomonnaies, il sera plus simple de comprendre le système de calcul des taux dans l’ensemble.

Quel est le mode de fonctionnement ?

Dans le système monétaire, un emprunt équivaut à une création monétaire. À l’opposé, lorsqu’on emprunte de la cryptomonnaie, un collatéral équivalant de 2 à 7 fois la somme empruntée doit être verrouillé. Même s’il demeure en votre possession, ce collatéral est utilisé comme garantie et vous est retiré si vous ne pouvez pas rembourser. Ainsi, le prêteur est convaincu que vous avez plus à y perdre en ne remboursant pas la somme empruntée.

Pour quelles raisons faire un emprunt ?

La première raison pouvant vous pousser à emprunter est assez commune. Supposons que vous faites un tour au restaurant. Au moment de l’addition, vous comptez payer avec votre carte crypto. Cependant, convaincu que la valeur du Bitcoin va encore grimper, vous rechignez à l’utiliser. N’ayant en apparence pas d’autres options, vous pouvez en fait emprunter des stablecoins basés sur le dollar tel que le USDT. En l’absence de limites pour les emprunts, vous n’avez plus qu’à régler l’addition.

Ainsi, vous pourrez conserver vos Bitcoins et payer la note. Une fois que la valeur du Bitcoin aura grimpé (comme prévu), ce sera facile de rembourser les USDT. Même en prenant en compte les intérêts à payer, vous devriez enregistrer des bénéfices. Pour résumer, vous pouvez utiliser les cryptomonnaies tous les jours sans perdre des positions. Même si j’ai choisi un exemple sobre, cette opération pourrait également être valable dans le cadre de l’achat d’une ferme de minage.

En ce qui concerne le second avantage, il est profitable aux plus expérimentés. Prenons cette fois-ci l’Ether pour notre exemple. Vous en possédez et êtes certains que sa valeur va sensiblement accroître d’ici quelques jours. Une stratégie appelée le trading sur marge pourrait vous permettre d’augmenter considérablement vos profits. Cependant, en cas d’échec, la somme perdue sera également plus élevée. C’est pourquoi une certaine expérience est requise pour prétendre utiliser cette stratégie.

La fonction de prêteur est la plus adaptée pour l’obtention de revenus passifs. Elle est également adaptée à la spéculation sur les marchés.

Lorsqu’on parle de prêts, il existe deux catégories distinctes. En premier, les prêts considérés comme centralisés. Puis en second ceux qui concernent la finance décentralisée : les prêts décentralisés.

Prêt centralisé

Il existe des plateformes consacrées à ce type d’opération. Ainsi, vous pouvez réaliser ce type d’investissement via Celsius, Nexo, BlockFi ou encore Crypto.com. Néanmoins, le risque avec ce type de prêt est que l’entreprise qui vous a emprunté de l’argent pourrait éventuellement faire faillite. Face à une telle situation, il y a de fortes chances que vous ne puissiez récupérer votre argent.

À titre illustratif, le rendement de Crypto.com : « Les utilisateurs de Crypto.com peuvent déposer leurs Bitcoins ou Éthers et gagner jusqu’à 8 % d’intérêt par an. »

Prêt décentralisé

Le principe des prêts décentralisés est proche de celui des prêts centralisés. La seule différence réside dans le fait que l’emprunteur et le prêteur ne sont plus reliés par une société. Cette fois-ci, les deux parties sont liées par un smart contrat. Cela explique en partie pourquoi la DeFi est essentiellement orientée sur la blockchain Ethereum. Elle regroupe les plateformes telles que MakerDAO et BinanceDEX.

Les pools de liquidité

Les pools de liquidité, comme l’indique leur nom, visent à mettre assez de liquidité sur le marché. Ils font partie intégrante du système de la DeFi. Leur fonctionnement s’apparente à celui des prêts et emprunts. Ainsi, ils génèrent des intérêts, dont le montant varie en fonction du motif de la transaction. Par ailleurs, des plateformes sont dédiées aux opérations de pool de liquidité. Ces plateformes sont entre autres : Synthetix, Jarvis Margin, Uniswap ou encore Curve.

Brave le navigateur internet qui offre des revenus passifs

Brave   

Brave est un navigateur web atypique et particulièrement utile. Vous l’ignorez probablement, mais plus d’un demi-milliard d’individus ont une application de blocage de publicité installée sur leurs appareils informatiques. Cette situation est particulièrement désavantageuse pour les annonceurs. Elle illustre parfaitement le désaccord profond que le public a avec la publicité (omniprésente sur la toile, inutile et encombrante).

Brave semble avoir trouvé la solution à cette situation. Si jusqu’ici les navigateurs vous imposaient les publicités, Brave vous laisse décider si vous souhaitez en voir ou pas. Si vous répondez par l’affirmative, le revenu publicitaire vous sera partiellement attribué sous forme de Basic Attention Token, sa cryptomonnaie. Ainsi, Brave renforce la protection de vos données personnelles. Il vous permet également d’être rémunéré en pratiquant une activité à laquelle vous êtes déjà habitué.

Conclusion

Ainsi s’achève notre présentation des moyens qui vous permettent de générer des revenus passifs grâce aux cryptomonnaies. Ils sont multiples et se distinguent les uns des autres via multiples caractères. Ainsi, vous avez le choix entre le minage, les masternodes, le staking, le prêt, le DeFi et le célèbre navigateur Brave. En outre, si vous connaissez d’autres moyens permettant de générer des revenus passifs en cryptomonnaies, n’hésitez pas à me les partager.

Agissez maintenant pour votre futur.

Nathan


Laisser un commentaire :

Votre e-mail ne sera pas publiée.